YENİ

INTERNATIONAL ARBITRATION

The present commentary aims at helping and encouraging students of law at the university and the practitioners fascinated by the field of international arbitration law, which is an important vehicle for the resolution of existing or potential disputes between contracting parties.

Indeed, in recent years, because of the globalization of commerce all over the world, important direct investment has been observed cross-borders. We may easily cite some concrete reasons that support these commercial activities. First of all, as we witnessing in the countries of the European Union manpower services, that goods and capital are freely crossing over national borders. Consequently, this type of evolution creates a substantial sector in the international market for investment, transfer of technology and the capital from one country to another.

Domestic and foreign companies are constantly seeking to conclude consortium and/or joint venture contracts whereby they unify their capital, manpower and commercial capabilities. In that context, they include an arbitration clause in their commercial contract, or they set up separately their arbitration agreement for settlement of disputes. In this respect, usually, they subject the resolution of disputes to ICC Rules or UNCITRAL Rules or another institution’s arbitration rules. We may also mention that they also refer to Turkish International Arbitration Law as well.

As a consequence of these developments, really, the Turkish International Arbitration Law has a special place for the settlement of disputes regarding international trade contracts. For the first time in Turkey, as soon as the International Arbitration Law entered into effect, it has called the attention of foreign firms as much as the local ones, in particular because this Law has produced a new horizon for the resolution of the disputes confronted in the commercial life. The parties, who have applied in the past to foreign arbitration institutions in the resolution of their disputes, but from now on they have begun to resort to the rules of this new Turkish International Arbitration Law. This is a welcome improvement in the practice of Turkish law.

This short commentary deals only with the procedural legal aspects of foreign commercial contract disputes.

As a result, nowadays the number and size of the commercial disputes subjected, by the parties, to arbitration have risen significantly because of the increased use of arbitration under bilateral commercial treaties and under consortium and joint venture contracts with public bodies, authorities and individuals as well.

The main idea of this work is to offer to students and practitioners for their use the following subject-matters:

Part I

–        English version of Turkish International Arbitration Law numbered 4686, dated July 5, 2001,

–        International Arbitration Fee Tariff Regulation relative thereto,

–        The Fee Tariff for International Arbitration thereof.

Part II

–        UNCITRAL Conciliation Rules (1980),

–        UNCITRAL Arbitration Rules (1976),

–        UNCITRAL Model Law (1985) with amendments as adopted in 2006,

–        UNCITRAL Model Law on International Commercial Conciliation (2002).

Part III

–        ICC Arbitration Rules.

Part IV

–        Convention on the Recognition and Enforcement of Foreign Arbitral Awards concluded at New York on June 10, 1958,

–        Turkish Code concerning Private International Law and Civil Procedure numbered 5718 dated November 27, 2007 (Chapter II concerning Enforcement and Recognition of the Foreign Court Judgments and Foreign Arbitral Awards)

Ankara 2010,XXXII +346 pages.


LA CESSION DE CREANCE SELON LE CODE DES OBLIGATIONS (3ème Edition)

Doçentlik tezi olarak on altı yıl önce hazırlayıp sunduğumuz “Borçlar Kanununa göre Alacağın Temliki” çalışmamızın ilk baskısı 10 Ocak 1993 tarihinde Sayın okurlarımızın istifadesine sunulmuştu. Gözden geçirilmiş, güncelleştirilmiş ve genişletilmiş ikinci baskısı ise 1 Temmuz 2000 yılında yayımlanmıştı. Mecrasında akan su gibi geri dönmemek üzere geçen zaman dilimi içinde alacağın temliki, hukuk disiplinleri arasında sadece yerini muhafaza etmekle kalmamış, gerek yurt içinde, gerekse yurt dışında doktrinde ve yüksek yargı içtihatlarında sıkça başvurduğumuz görüş ve kararlara konu teşkil etmiştir.

İkinci baskının da tükenmesini müteakip bir yıldan bu yana Sayın okurlarımız tarafından üçüncü baskının bir an önce çıkarılması ciddi biçimde arzu edilmiştir. Bu yerinde isteğin karşılanması gereğinin bilinci ve inancı içinde başladığımız çalışmalarımız, bugüne kadar kanunlarda yapılan değişiklikleri üçüncü baskıya aktarma ve alacağın temlikine ilişkin yeni Yargıtay kararlarını, aynı zamanda İsviçre Federal Mahkeme içtihatlarını bu baskıya işleme ihtiyacını da beraberinde getirmiştir. Bu itibarla, üçüncü baskı, bu tür bilimsel, yoğun bir çalışma ve ciddi araştırma sonunda gün ışığına çıkmıştır.

Tezlerin savunulduktan sonra raflarda kaldığına, yayımlansa dahi pek fazla itibar görmediğine tanık olunduğu bilinmektedir. Bu durumu aşan üçüncü baskıyı Sayın okurlarımıza sunmanın mutluluğunu duyduğumuzu samimi olarak ifade etmek isteriz.

Alacağın temliki ile ilgili bir gözlemimizi burada ifade etmeden geçemeyeceğiz. Mehaz İsviçre Borçlar Kanununun 1912 tarihli değişikliğinden bu yana, İsviçre Borçlar Kanununda alacağın temliki maddelerinde hiçbir değişiklik olmamıştır. Mehaz İsviçre Borçlar Kanununun 164-174. maddelerindeki bu hükümler Fransızca metninden Türkçeye çevrilmek suretiyle aynen bizim Borçlar Kanunumuzun 162-172. maddelerinde yer almıştır. 1926 tarihinden günümüze gelinceye kadar bizim Borçlar Kanunumuzun bu maddeleri de hiçbir değişikliğe uğramamıştır.

Öte yandan, bu önsözün yazıldığı tarihte halen TBMM’de Adalet Komisyonunda incelenmekte olan Türk Borçlar Kanunu Tasarısında, hükümlerin içeriğinin aynen korunduğunu, ancak dilinin günümüz Türkçesine göre sadeleştirilerek yazıldığını görmekteyiz. Bu bize bir yandan, gerek İsviçre hukukunda, gerekse Türk hukukunda alacağın temliki konusunun sağlam hukukî temellere dayandığını, diğer yandan, Yüksek Yargıtayımızın ve İsviçre Federal Mahkemesinin içtihatları ile tamamlanmak suretiyle zenginleşip, güncelliğini koruduğunu kanıtlamaktadır.

Ankara 2008, LVIII + 390 sayfa.


LOI SUR LE DROIT INTERNATIONAL PRIVE ET PROCEDURE CIVILE

Code concerning Private International Law and Civil Procedure

(2008)

La Loi no 2675 du 20.05.1982 sur le droit international privé et la procédure civile a été mise en vigueur, comme une discipline importante de droit, le 23.11.1982, juste 6 mois après son acceptation par la Grande Assemblée Nationale de Turquie, à la date de sa publication au Journal Officiel. Pendant la longue période de 25 ans qui s’est écoulée ensuite, il y a été nécessaire de remplir certaines lacunes et d’éliminer certains inconvénients rencontrés dans ce domaine. C’est pourquoi, en vue de couvrir ce genre de besoin, la Loi 5718 du 27.11.2007 a vu le jour en remplacement de la Loi 2675 du 20.05.1982.

En effet, dans ce contexte, il est manifeste que la nouvelle loi est issue de besoins existants dans le domaine du droit international privé ; car tout au long des dernières années, l’on a pu constater que la Turquie est devenue un pays qui non seulement accueille des immigrants mais envoie aussi à l’étranger des émigrants. De plus, le développement dans le domaine du tourisme, de l’acquisition de patrimoine par des étrangers en Turquie, de l’encouragement des investissements étrangers, des exportations des entreprises turques à l’étranger, et de leur engagement dans le secteur des grands projets internationaux pour la construction, les services et les transports, de la conclusion des contrats en Turquie et à l’étranger des entreprises turques en consortium, ou en joint-ventures, des recours en arbitrages internationaux pour la résolution des litiges issus de ces contrats, de l’ exécution des sentences arbitrales étrangères rendues dans ce domaine ont permis de porter au premier plan , tout en augmentant considérablement l’application, les règles de droit international privé en Turquie.

A la lumière de ces considérations, la traduction en anglais de la Loi no 5718 sur le droit international privé et la procédure civile ainsi que la traduction en anglais de la Loi 4686 sur l’arbitrage international, et en même temps, la traduction en turc de la Convention sur la reconnaissance et l’exécution des sentences arbitrales étrangères de New York ont pris place dans le présent ouvrage.

En effet, ces 3 législations se complètent et l’on s’y réfère souvent dans la vie professionnelle de tous les jours. C’est ainsi que nous avons pensé à faciliter l’application de ces règles pour ceux qui travaillent dans ce domaine.

Nous constatons que même un examen rapide de cette loi nous montre que le législateur a sollicité d’une manière large les réglementations qui prennent place dans la Loi fédérale suisse sur le droit international privé du 18 décembre 1987. Nous pensons que la présente loi qui a été alignée au niveau de celle des pays occidentaux dans ce domaine, maintiendra ce niveau pendant toute la durée de son application. Nous croyons sincèrement que cet ouvrage sera utile pour les personnes intéressées qui cherchent des sources à consulter dans ce domaine. Nous laissons donc à nos chers lecteurs le soin de l’appréciation du présent ouvrage quant à son objectif…

Ankara 2008, XIX+180 pages.


LA DEMEURE DE L’ENTREPRENEUR ET DU MAÎTRE D’OUVRAGE SELON LE CONTRAT D’ENTREPRISE

(Jugements et Conclusions)

(4ème édition)

Birinci baskısı 18 Mart 1988, ikinci baskısı 23 Nisan 1993 ve üçüncü baskısı 26 Ağustos 2003 tarihinde yayımlanan bu eserin 3. baskısının mevcudu kalmadığından, yoğun istek doğrultusunda, dördüncü baskısı hazırlanmıştır.

Tüm dünyada modern teknoloji inşaat sektörünü de etkilemiştir. Şöyle ki, baş döndürücü biçimde meydana gelen oluşumlar ve hızlı yapılaşmalar, eser sözleşmesinde müteahhidin ve iş sahibinin temerrüdüne dayanan önemi daha da artırmıştır.

Uzayda belli yörüngelerinde dolaşan uydulara, açık denizlerin dibinde kurulması düşünülen muhtemel yerleşim yerlerine, yazılım teknolojisi alanında ortaya çıkan yeni sözleşme türlerine, maddi olmayan sonuçları kapsayan istisna akitlerine, hatta sanatçıların sahnelerde şarkı icra etmelerine ilişkin eser sözleşmesine bakıldığında, tüm bunların, bu alandaki sözleşmeler yelpazesini zenginleştirdiği görülmektedir.

Bir yandan elektronik ortamın sunduğu modern teknolojiye, diğer yandan şimdiye kadar alışılmamış hızla izlediğimiz yeniliklere hukuk düzeni uyum sağlamakta zorlanmaktadır. Bununla birlikte, müteahhidin ve iş sahibinin temerrüdü inşaat sektöründe hak taleplerinin ileri sürülmesinde en çok başvurulan hususlardan biri olarak önemini muhafaza etmektedir.

Bu itibarla, eserin bu baskısında, gerek Türkiye’de gerekse yurtdışında Türk müteahhitlerinin consortium veya joint venture biçiminde yabancılarla yaptıkları ortak girişimlerde karşılaşılan temerrüt sorunlarının çözümüne yer verilmiştir. Ayrıca, temerrüt faizini aşan ve Borçlar Kanununun 105. maddesi hükmü uyarınca talep edilebilen munzam zararın tazmini, hüküm ve sonuçları yeni görüşlerin ışığı altında irdelenmiştir. Buna ilâveten eser yeniden gözden geçirilmiş, genişletilmiş, güncelleştirilmiş, mevzuat değişiklikleri eserin ilgili bölümlerine aktarılmış ve konuya ilişkin özellikle Yargıtay 15. Hukuk Dairesinin ve Yargıtay Hukuk Genel Kurulunun yerleşik ve yön değiştiren son içtihatları eserin ilgili bölümlerine işlenmiştir.

Günümüzde, özellikle inşaat sektöründe, eser sözleşmelerinden doğan uyuşmazlıkların çözüme kavuşturulması için tahkim (arbitration) yoluna müracaat edildiğine sıkça tanık olmaktayız. Bu bağlamda, ülkelerin çoğu, kendi yasal düzenlemeleri arasında yer alan iç tahkim ve milletlerarası tahkim kurallarının uygulanmasını teşvik etmektedir. Gayet tabiidir ki tarafların müşterek mutabakatı ile ticarî sözleşmelerine dercedecekleri tahkim şartı uyarınca UNCITRAL Uzlaşma ve Tahkim Kurallarının veya Milletlerarası Ticaret Odasının Tahkim Kurallarının uygulanması da mümkündür. Bu arada, şartları oluşmuşsa ICSID Kuralları da uygulama alanı bulur. Ayrıca diğer Alternatif Uyuşmazlık Çözüm Yollarını da unutmamak gerekir. Bu hususlar da eserde incelenmiştir.

Ankara 2008, L + 501 sayfa.


LOI SUR LE DROIT INTERNATIONAL PRIVE ET PROCEDURE CIVILE

(2008)

La Loi no 2675 du 20.05.1982 sur le droit international privé et la procédure civile a été mise en vigueur, comme une discipline importante de droit, le 23.11.1982, juste 6 mois après son acceptation par la Grande Assemblée Nationale de Turquie, à la date de sa publication au Journal Officiel. Pendant la longue période de 25 ans qui s’est écoulée ensuite, il y a été nécessaire de remplir certaines lacunes et d’éliminer certains inconvénients rencontrés dans ce domaine. C’est pourquoi, en vue de couvrir ce genre de besoin, la Loi 5718 du 27.11.2007 a vu le jour en remplacement de la Loi 2675 du 20.05.1982.

En effet, dans ce contexte, il est manifeste que la nouvelle loi est issue de besoins existants dans le domaine du droit international privé ; car tout au long des dernières années, l’on a pu constater que la Turquie est devenue un pays qui non seulement accueille des immigrants mais envoie aussi à l’étranger des émigrants. De plus, le développement dans le domaine du tourisme, de l’acquisition de patrimoine par des étrangers en Turquie, de l’encouragement des investissements étrangers, des exportations des entreprises turques à l’étranger, et de leur engagement dans le secteur des grands projets internationaux pour la construction, les services et les transports, de la conclusion des contrats en Turquie et à l’étranger des entreprises turques en consortium, ou en joint-ventures, des recours en arbitrages internationaux pour la résolution des litiges issus de ces contrats, de l’ exécution des sentences arbitrales étrangères rendues dans ce domaine ont permis de porter au premier plan , tout en augmentant considérablement l’application, les règles de droit international privé en Turquie.

A la lumière de ces considérations, la traduction en français de la Loi no 5718 sur le droit international privé et la procédure civile ainsi que la traduction en français de la Loi 4686 sur l’arbitrage international, et en même temps, la traduction en turc de la Convention sur la reconnaissance et l’exécution des sentences arbitrales étrangères de New York ont pris place dans le présent ouvrage.

En effet, ces 3 législations se complètent et l’on s’y réfère souvent dans la vie professionnelle de tous les jours. C’est ainsi que nous avons pensé à faciliter l’application de ces règles pour ceux qui travaillent dans ce domaine.

Nous constatons que même un examen rapide de cette loi nous montre que le législateur a sollicité d’une manière large les réglementations qui prennent place dans la Loi fédérale suisse sur le droit international privé du 18 décembre 1987. Nous pensons que la présente loi qui a été alignée au niveau de celle des pays occidentaux dans ce domaine, maintiendra ce niveau pendant toute la durée de son application. Nous croyons sincèrement que cet ouvrage sera utile pour les personnes intéressées qui cherchent des sources à consulter dans ce domaine. Nous laissons donc à nos chers lecteurs le soin de l’appréciation du présent ouvrage quant à son objectif..

Ankara 2008, XIX+180 pages.


LE CONTRAT DE “JOINT VENTURE”

(3ème édition)

Cet ouvrage préparé par l’auteur comme la thèse du doctorat soutenue devant le jury à l’Institut des Sciences Sociales à l’Université d’Ankara, a été publié en 1989. Deuxième édition révisée et augmentée a été publiée en 1999.

La 3éme édition a vu le jour en 2007. En effet, cette 3éme édition incorpore tous les développements que le monde commercial a observé en la matière depuis 1999, notamment en Chine, Inde, Azerbaïdjan et à la Fédération de Russie, etc..

Qui plus est, la joint venture en Turquie a été révisée et mise a jour dans cette 3ème édition.


L’ARBITRAGE ET LA CONCILIATION SELON LES PRINCIPES “UNCITRAL”(CNUDCI)

(2.BASKI – 2007)

Partant de la nécessité d’organiser davantage la vie commerciale internationale, la commission des Nations Unies pour le droit commercial international contribue au développement harmonieux du commerce international en incitant la réalisation de nouveaux contrats internationaux, la promulgation de nouvelles lois relatives à cette branche et en organisant l’application des relations commerciales selon les us et coutumes.

A la lumière de ce but, cette commission a élaboré un corps de règles qui a été accepté par l’Assemblée Générale des Nations Unies, afin de résoudre les conflits qui naissent entre les parties qui proviennent de structures politiques, sociales et culturelles différentes.

Ces règles sont les suivantes:

  • Les Principes “UNCITRAL” de l’Arbitrage (1976)
  • Les Principes “UNCITRAL” de la Conciliation (1980)
  • Les Principes “UNCITRAL” de la Loi Modèle (1985)
  • La loi type de CNUDCI sur la conciliation commerciale internationale (2002).

Cet ouvrage comporte le texte original en anglais et en français et sa traduction en turc réalisée par le Prof. Dr. Kemal DAYINLARLI.

De plus, à côté des explications comparatives concernant lesdits textes, sont présentés à la fin de l’ouvrage, la traduction en turc des textes originaux en français et en anglais de la Convention de New York (signée le 10 juin 1958) sur la Reconnaissance et l’Exécution des Sentences Arbitrales étrangères, ainsi que la liste mise à jour des pays faisant partie à ladite Convention.

Ankara 2007, XXIII+383 pages.


LOI 4686 DU 21.06.2001 CONCERNANT L’ARBITRAGE INTERNATIONAL EN TURQUIE

(2006)

Cette loi a une ampleur considérable. Les domaines régis par cette loi sont les suivants:

    • Le droit applicable aux actes et aux relations en droit privé comportant un élément étranger,
    • La compétence internationale des tribunaux turcs,
    • La reconnaissance et l’exécution des jugements étrangers.

Le texte de DIPPC est traduit en Français et en Anglais et est ainsi porté à la connaissance des lecteurs en trois langues.

Ankara 2001, XIV+66 pages.


PRINCIPES DU DROIT EUROPEEN DU CONTRAT

(2005)

Les principes du droit européen des contrats, conformément à ce qui est indiqué dans son article 1:101 (1), constituent le premier pas vers le projet d’élaboration d’un droit des obligations européen.

La globalisation commerciale se répandant partout dans le monde, et le commerce continue à établir ses propres règles transnationales. Mais le développement durable et sain du commerce qui serait incompatible avec les principes fondamentaux du droit serait inconcevable. Il faut donc encadrer le commerce par le droit.

L’aboutissement des années d’efforts des groupes de travaux qui s’inscrivent dans l’entreprise présidé et initié en 1974 par le professeur danois Ole LANDO s’est concrétisé par la publication en 2004, d’abord en 9 chapitres, puis au final en 17 chapitres des différents types de contrats sous l’appellation des principes du droit européen du contrat. Ces principes sont aussi connus sous le nom de « Principes LANDO. »

Ces principes n’ont pas de force obligatoire entre les pays européens. Cependant, les parties peuvent se prévaloir de ces principes lorsqu’ils le souhaitent et que le droit applicable au contrat se montre insuffisant à résoudre le litige.

Afin de garantir l’harmonie des règles de droit matérielles à appliquer aux contrats. La connaissance des principes du droit européen des contrats s’avère d’une importance évidente vis-à-vis de la vie commerciale en Turquie qui est un candidat à l’Union Européenne. La traduction en turc est donc un passage obligatoire. La traduction de l’anglais et du français de ces principes en turc, réalisée par Prof. Dr. Kemal DAYINLARLI a été mise à la disposition de nos lecteurs en leur permettant les comparaisons en 3 langues, afin de réaliser ce but.

Ankara 2005, XLV+289 pages.


L’ARBITRAGE INTERNE TEL QU’IL EST CONCU DANS LE CODE DE PROCEDURE CIVILE TURC (En Anglais)

La procédure et le fond de la résolution des litiges en dehors des instances juridiques nationales par l’arbitrage entre les parties dans le domaine du droit privé est organisé par le Code de procédure civile turc dans les articles 516 à 536. Cet ouvrage présente l’organisation de l’arbitrage tel qu’il est réglementé dans les articles 516 à 536 en langue anglaise. Cet ouvrage serait une source particulièrement riche pour les juristes comparatistes en Europe ainsi que les compagnies étrangères installées en Turquie. Il est également conseillé à ceux qui voudraient développer leur anglais juridique.

Ankara 2004, XVII+214 pages.


L’ARBITRAGE INTERNE FACULTATIF TEL QU’IL EST CONÇU DANS LE CODE DE PROCÉDURE CIVILE

(2004)

La première édition de cet ouvrage concernant l’arbitrage interne réglementé par les articles 516 à 536 du Code de procédure civile avait été publiée pour la première fois en 1997. Il a comblé un besoin important tant dans le domaine académique que professionnel de par sa nature et son contenu. Même si les articles du Code de procédure civile concernant l’arbitrage sont restés inchangés depuis leur entrée en vigueur, des changements et développements importants sont intervenus dans notre vie depuis la promulgation de la Loi sur l’arbitrage international n°4686 en date du 21.06.2001 et la promulgation des lois dans le cadre de l’adhésion à l’Union Européenne. La deuxième édition de notre ouvrage examine d’une manière systématique, non seulement l’institution de l’arbitrage interne organisé par les articles 516 à 536 du Code de procédure civile, mais aussi la jurisprudence de la Cour de Cassation turque et de l’Assemblée Générale (Chambre Civile Réunies). En plus de ceci, un exemple de clause compromissoire a été inclu à la fin de l’ouvrage afin de pouvoir aider les juristes mais aussi les professionnels à surmonter les difficultés rencontrées lors de l’élaboration du contenu dudite clause dans le cadre de leurs relations commerciales.

Ankara, 2004 XXIV+342 pages.


DICTIONNAIRE DES TERMES JURIDIQUES (Turc-Français)

(2004)

La deuxième édition de cet ouvrage comporte 23.889 termes juridiques de la langue turque avec leurs sens exacts, définitions et explications en Français, et si besoin est, le numéro de l’article du code dans lequel ils se trouvent. 2ème édition,

Ankara 2004, 1044 pages.


DICTIONNAIRE DES TERMES JURIDIQUES (Français-Turc)

(2004)

La troisième édition de cet ouvrage comporte 21.031 termes juridiques de la langue française avec leurs sens exacts, définitions et explications en turc, et l’indication du numéro de l’article du code dans lequel ils se trouvent.

3ème édition, Ankara 2004, 1280 pages.


LA DEMEURE DE L’ENTREPRENEUR ET DU MAÎTRE D’OUVRAGE SELON LE CONTRAT D’ENTREPRISE

(Jugements et Conclusions)

(3ème édition)

Le secteur de construction est important du point de vue des indicateurs économiques puisque c’est le locomoteur d’une économie nationale. De ce point de vue, le contrat d’entreprise doit être examiné de manière à comprendre les contrats de construction et d’une double perspective juridique et économique. Lorsque l’on prend en compte le fait que, dans le cadre d’un contrat d’entreprise, la plupart de litiges naissent des demeures de l’entrepreneur ou du maître d’ouvrage, il n’est que naturel de constater que cet ouvrage soit incontestablement devenu un livre de référence pour les professionnels dès le premier jour de sa publication.

Etant donné que les décisions internes, d’arbitrage interne et d’arbitrage international concernant les litiges ayant comme source les contrats d’entreprise sont traités par la 15ème Chambre de la Cour de Cassation, la troisième édition a été révisée et augmentée de manière à comprendre la jurisprudence récente de la Cour de Cassation ainsi que les dernières modifications et les textes du Code d’adjudication administrative et du Code des contrats d’adjudication administrative.

Ankara, 2003 XLVI+458 pages.


LES PRINCIPES UNIDROIT Relatifs aux Contrats de Commerce International (Rome, 1994)

(2003)

Les principes UNIDROIT, préparés par une commission spéciale, ont été acceptés en 1994 à Rome. Ces principes présentent les règles juridiques matérielles applicables au fond des litiges naissant entre les parties. Les Principes UNIDROIT sont traduits en turc par Prof. Dr. Kemal DAYINLARLI en partant des textes originaux français et anglais et sont mis à la disposition de nos Chers lecteurs.

Ankara, 2003, XXXII+162 pages.


1.06.2001 TARİH VE 4686 SAYILI MİLLETLERARASI TAHKİM KANUNU

(Gözden geçirilmiş ve genişletilmiş)

(2. Baskı – 2002)

Milletlerarası Tahkim Kanunu’nun geçici birinci maddesinde kanunun yürürlüğe girmesini izleyen altı ay içerisinde çıkarılması öngörülen Milletlerarası Tahkim Ücret Tarifesi Yönetmeliği ile Milletlerarası Tahkim Ücret Tarifesi, Adalet Bakanlığınca hazırlanmış ve Yönetmelik 28 Aralık 2001 gün ve 24624 sayılı; Ücret Tarifesi ise 29 Aralık 2001 gün ve 24625 sayılı Resmi Gazetede yayımlanmıştır. Bu yönetmelik ve Ücret Tarifesi metinleri de tarafımızdan Fransızca ve İngilizce’ye çevrilerek bu çalışmamızda Sayın Okurların istifadesine sunulmuştur.

Ayrıca, Milletlerarası Tahkim Kanunu uyarınca verilen Yabancı Hakem kararlarının nihai aşamada tanıma ve tenfizine konu teşkil ettiği bilinen bir gerçektir. Bu nedenle, bu safhada Yabancı Hakem Kararlarının Tanınması ve Tenfizi dair 10 Haziran 1958 New York Anlaşması devreye gireceği için bu Anlaşmanın Fransızca ve İngilizce orijinal metinleri tarafımızdan yapılan Türkçe çevirisi ile birlikte bu çalışmamızda yer almıştır.

Günümüz dünyasında 1958 New York Anlaşmasına katılan ve/veya onu onaylayan devletlerin sayısı 130’un üzerindedir. Bu devletlerin listesi Sayın Okurlarımız için ekte bir çizelge halinde gösterilmiştir.

21/06/2001 tarih ve 4686 sayılı Milletlerarası Tahkim Kanunu 5 Temmuz 2001 gün ve 24453 sayılı Resmi Gazetede yayımlanmış ve bu kanunun 18. maddesi hükmü uyarınca aynı gün yürürlüğe girmiştir. Böylece, 29/10/1923 yılında Cumhuriyetin kuruluşundan bu yana ilk kez, ülkemiz bir Milletlerarası Tahkim Kanununa kavuşmuştur.

Ankara, 2002 XXVI+141 sayfa.


LOI 4686 du 21.06.2001 SUR L’ARBITRAGE INTERNATIONAL

(2001)

Cet ouvrage comporte le texte en turc de la Loi sur l’Arbitrage International ainsi que sa traduction réalisée par Prof. Dr. Kemal DAYINLARLI en Français et en Anglais.

Ankara 2001, XXV+85 pages.


LOI SUR LE DROIT INTERNATIONAL PRIVÉ ET LA PROCÉDURE CIVILE (3ème édition)

(2001)

Cette loi a une ampleur considérable. Les domaines régis par cette loi sont les suivants:

  • Le droit applicable aux actes et aux relations en droit privé comportant un élément étranger,
  • La compétence internationale des tribunaux turcs,
  • La reconnaissance et l’exécution des jugements étrangers.

Le texte de DIPPC est traduit en Français et en Anglais et est ainsi porté à la connaissance des lecteurs en trois langues. Ankara 2001, XIV+66 pages.


LA JURISPRUDENCE DU TRIBUNAL FÉDÉRAL SUISSE CONCERNANT LES AFFAIRES CIVILES

(2001)

L’ouvrage est composé des traductions en turc à partir du français de la jurisprudence du Tribunal fédéral suisse et publiée à Lausanne dans les Recueils officiels intitulés Journal des Tribunaux et Arrêts du Tribunal Fédéral Suisse.

Ces traductions effectués de 1981 à 2001 par le Prof .Dr. Kemal DAYINLARLI ont été publiées dans les recueils de la Cour de Cassation turque et dans le Recueil de la justice, et sont ainsi à la disposition des juristes turcs. Les 74 traductions ont été révisées et classées selon la branche juridique à laquelle elles appartiennent.

Ankara 2001, XXIV+385 pages.


L’ARBITRAGE DOMESTIQUE TURQUE CONCERNANT LE CONTRAT D’ENTERPRISE

(2001)

L’ouvrage présente en anglais, l’arbitrage volontaire qui se trouve dans les articles 516 à 536 dans le Code de Procédure Civile Turc. Les juristes étrangers ont déclaré plusieurs fois que, ne connaissant pas très bien les principes d’arbitrage interne Turc, ils hésitent à utiliser ce corps de règles dans le cadre du contrat d’entreprise pour trancher des litiges. L’ouvrage comporte la Jurisprudence de la Cour de Cassation relative à l’application des Principes d’Arbitrage Turc, ainsi que la traduction à partir de l’anglais en turc réalisée par le Prof. Dr. Kemal DAYINLARLI des articles 516 à 536 du Code de Procédure Civile en annexe I. En plus de ceci on peut y trouver le texte en Turc de ces mêmes articles dans l’annexe II. On y trouvera aussi dans l’annexe III, la traduction en Turc du « traité inter-cantonale suisse relatif à l’arbitrage ».

Ankara 2001, XX+119 pages.


CONVENTION ENTRE LE GOUVERNEMENT DE LA REPUBLIQUE DE TURQUIE ET LE GOUVERNEMENT DES ETATS-UNIS D’AMERIQUE EN VUE D’EVITER LES DOUBLES IMPOSITIONS EN MATIERE D’IMPOTS SUR LE REVENU ET D’EMPECHER LE DETOURNEMENT D’IMPOTS

(2000)

Cet ouvrage comporte la convention signée le 26 Mars 1996 entre la République de Turquie et la République des Etats-Unis d’Amérique, en vue d’éviter les doubles impositions en matière d’impôts sur le revenu et d’empêcher le détournement d’impôts. Le Protocole, qui est une partie inséparable de la convention, est publié au Journal Officiel de la République de Turquie No: 23217 du 31 Décembre 1997.

Cet ouvrage comporte les textes originaux de la Convention en turc et en anglais. De plus, cet ouvrage donne une liste des dates de signature et de ratification des conventions qui portent sur le même sujet, entre La République de la Turquie et les autre Etats.


LA CESSION DE CREANCE SELON LE CODE DES OBLIGATIONS

(Deuxième Edition)

Cet ouvrage présente d’une manière simple, l’aboutissement d’une recherche des sources scientifiques nationales et étrangères, la jurisprudence du Tribunal fédéral suisse ainsi que celle de la Cour de Cassation turque relative à ce sujet.

Il devient évident après un premier examen que cet œuvre est la seule monographie publiée à propos de ce sujet dans notre pays. Ankara 2000, LI +322 page. La première édition est épuisée.


L’ARBITRAGE ET LA CONCILIATION SELON LES PRINCIPES “UNCITRAL”(CNUDCI)

(2000)

Partant de la nécessité d’organiser davantage la vie commerciale internationale, la commission des Nations Unies pour le droit commercial international a décidé de contribuer au développement harmonieux du commerce international en incitant la réalisation de nouveaux contrats internationaux, la promulgation de nouvelles lois relatives à cette branche et en organisant les relations commerciales selon les usages et coutumes.

En vue d’atteindre ce but, cette Commission a élaboré un corps de règles qui a été accepté par l’Assemblée Générale des Nations Unies, afin de résoudre les conflits qui naissent entre des parties qui proviennent de structures politiques, sociales et culturelles différentes.

Ces règles sont les suivantes:

  • Les Principes “UNCITRAL” de l’Arbitrage (1976)
  • Les Principes “UNCITRAL” de la Conciliation (1980)
  • Les Principes “UNCITRAL” de la Loi Modèle (1985)

Cet ouvrage comporte le texte original en anglais et en français, et la traduction en turc réalisée par le Prof. Dr. Kemal DAYINLARLI.

De plus, à côté des explications comparatives concernant lesdits textes, sont présentés à la fin de l’ouvrage, les dénominations, adresses, numéros de téléphone, et fax, de toutes les organisations dans le domaine de l’arbitrage international.

Ankara 2000, XIX+252 pages.


LE CONTRAT DE “JOINT-VENTURE”

(1999)

Cet ouvrage, publié en 1989, est le travail préparé comme thèse de Doctorat dans le cadre de l’agrégation. Il a été exposé devant un jury et a été accepté au sein de la Faculté de Droit de l’Université d’Ankara et s’est épuisé dans une courte période. Pendant une durée de 10 ans, cet ouvrage a été augmenté, mis à jour et examiné selon les développements dans le domaine de “Joint-Venture” dans le monde. Deuxième édition.

Ankara 1999, LII + 331 pages (deuxième édition est épuisée).


LE CONTRAT D’INGÉNIERIE-CONSEIL DANS LE SECTEUR DE CONSTRUCTION

(1998)

L’ouvrage présente aux lecteurs les questions des designs, plans et programmes, la faisabilité, la préparation du cahier des charges, l’avant-projet, le projet des applications, la préparation des actes juridiques et de leurs annexes, la construction de la convention, la surveillance lors de l’exécution du contrat, l’acceptation temporaire et définitive des travaux, l’exploitation de l’établissement, l’éducation du personnel de l’employeur lors de l’exploitation de l’entreprise, l’arrêt des comptes final, le règlement des différends à l’amiable, par l’arbitrage ou par des cours de justices, l’expiration du contrat, qui rentrent partiellement ou entièrement dans le domaine du contrat d’ingénierie-conseil.


DICTIONNAIRE DES TERMES JURIDIQUES Français – Turc

(1997)

La deuxième publication de cet ouvrage comporte 22433 termes juridiques de la langue française avec leurs définitions et explications en turc.

Ankara 1998, 1120 pages.


CONVENTION ENTRE LE GOUVERNEMENT DE LA REPUBLIQUE DE TURQUIE ET LE GOUVERNEMENT DE LA REPUBLIQUE FRANÇAISE EN VUE D’EVITER LES DOUBLES IMPOSITIONS EN MATIERE D’IMPOTS SUR LES REVENUS

(1997)

Cet ouvrage comporte la Convention signée entre le République Française et la République de la Turquie, signée le 18.02.1987 et publiée au Journal Officiel de la République de Turquie No: 20135 du 10 Avril 1989, en vue d’éviter les doubles impositions en matière d’impôts sur le revenu.

De plus, cet ouvrage donne une liste des dates de signature et de ratification des Conventions qui portent sur le même sujet entre La République de Turquie et les autre Etats.

Ankara 1997, VIII+108.


L’ARBITRAGE INTERNE (NATIONAL) REGULARISÉ DANS LE CODE DE PROCÉDURE CIVILE (en turc)

(1997)

Cet ouvrage est élaboré par le Prof. agrégé, Dr.Kemal DAYINLARLI à partir des cours sur l’arbitrage interne qu’il a dispensés en 1995-1996 et 1996-1997 dans le cadre de programme de certification organisé par l’Institut de Recherche sur le droit bancaire et commercial, destiné aux juristes et ingénieurs. Ce travail comportela totalité de la procédure d’arbitrage volontaire qui est encore appliquée en Turquie selon les jugements de l’arbitrage qui se trouve dans les articles 516 à 536 du Code de Procédure Civile et explique l’arbitrage interne en vue des décisions de Cour de Cassation. se place.

Ankara 1997,XXII 334 pages.

La dernière partie de cet ouvrage présente la traduction réalisée par le Prof.Dr.Kemal DAYINLARLI des arrêts de la Chambre Civile sur l’arbitrage interne et les jugements de l’arbitrage interne applicable en Suisse et en France.


LOI No 2675 SUR LE DROIT INTERNATIONAL PRIVE ET LA PROCEDURE CIVILE

(1995)

22 Mayıs 1982 tarih ve 2675 sayılı «Milletlerarası Özel Hukuk ve Usul Hukuku» kanun metninin Doç. Dr. Kemal DAYINLARLI tarafından Türkçe aslından Fransızca’ya yapılan çevirisini içer­mektedir.

Eserin birinci baskısı (Ankara 1995, IV+60 sayfa) nın mevcudu kalmamıştır.


L’ORDRE NATIONAL ET INTERNATIONAL ET LEURS EFFETS SUR L’ARBITRAGE

(1994)

L’ouvrage présente l’ordre national et international, tout en examinant leurs effets sur l’arbitrage. Il comporte aussi des annexes afin de garantir ses utilisations pratiques.

Ankara 1994, XXVI +342 pages.


İSTİSNA AKDİNDE MÜTEAHHİDİN VE İŞ SAHİBİNİN TEMERRÜDÜ

(2. Baskı – 1993)

İlk baskısı 1988 yılında yayınlanan eserimizin büyük ilgi görmesi üzerine 1993 yılında yayınlanan genişletilmiş, gözden geçirilmişi, güncelleştirilmiş ve yeni tarihli Yargıtay kararları eklenmiş ikinci baskısının da mevcudu tamamen tükenmiştir.

Ankara 1993, XXXII + 263 sayfa.


BORÇLAR KANUNUNA GÖRE ALACAĞIN TEMLİKİ

(1993)

Doçentlik tezi olarak sunulan ve jüri tarafından kabul edilen bu eser bir giriş, beş bölüm ve bir özetten oluşmaktadır.

Giriş bölümünde, alacağın temliki kurumunun ekonomik önemi vurgulandıktan sonra, birinci bölümde alacağın temliki hakkında genel bilgi verilmekte, alacağın temlikinin konusu, tarafları, tâbi olduğu şekil, hukukî niteliği, şartları, çeşitleri, temlik vaadi ve temlik edilemeyen alacaklar üzerinde durulmaktadır.

İkinci bölümde, borçlunun temlik edene karşı hukukî durumu, ileri sürebileceği def’iler, temlikin borçluya bildirilmesi konusu incelenmektedir.

Üçüncü bölümde ise, alacağın temlikinin tekeffül (garanti) sorunu, özellikle alacağın mevcudiyeti ile borçlunun ödeme gücünün garanti edilmesi ele alınmıştır.

Dördüncü bölümde, alacağın temlikinin fer’î haklar üzerindeki etkisi,

Beşinci bölümde ise, alacağın temlikinin hüküm ve sonuçları incelenmiştir. Özet kısmında ise, bu araştırma ve incelemelerin kısa bir değerlendirmesi yapılmıştır.

Ankara 1993, XLVII+263 sayfa.


LA JURISPRUDENCE DU TRIBUNAL FÉDÉRAL CONCERNANT LA PARTIE GÉNÉRALE DU CODE DES OBLIGATIONS

(1990)

La deuxième édition de cet ouvrage, dont la première fût la 18ème publication de la Cour de Cassation en 1985, qui est la traduction de l’œuvre des Prof. Dr. Karl OFTINGER et Prof. Dr. Raymond JEANPRETRE a été publiée en 1990.

Deuxième publication 1990, XXIV+430 pages.


JOINT-VENTURE SÖZLEŞMESİ

(1989)

Ankara Üniversitesi Hukuk Fakültesinde 1989 yılında doktora tezi olarak jüri önünde savunulmuştur ve pekiyi dereceyle kabul edilmiştir.

Ankara 1989, XLI+ 255 sayfa.


İSTİSNA AKDİNDE MÜTEAHHİDİN VE İŞ SAHİBİNİN TEMERRÜDÜ

(HÜKÜM VE SONUÇLARI)

(1988)

İstisna akdi (eser sözleşmesi) günlük hayatımızda iç içe yaşa­dığımız akit türü olup, kapsamı ve türleri büyük çapta genişleme ve yayılma eğilimi göstermektedir. Bu durum sadece ülkemiz hukukunda değil, mehaz İsviçre Borçlar Hukuku ile diğer hukuklar için de geçerlidir. Bu eserde iş sahibi, müteahhit, eser ve bu eser için iş sahibinin müteahhide ödediği ücret kavramları ayrıntılı olarak işlenmiştir. Müteahhidin eseri imal veya inşa ile teslimdeki gecikmeden doğan temerrüdü hali ile iş sahibinin ücret ödemedeki veya eseri teslim almadaki temerrüdü halleri ve bunun sonuçları en son Yargıtay Kararlarının ışığı altında bilimsel olarak ortaya konmuştur. Ayrıca uygulayıcılara kolaylık olması için 29.8.1984 gün ve 84/8520 sayılı Kararname ile çıkarılan Bayındırlık İşleri Genel Şartnamesi kitabın sonuna eklenmiştir.

Eserin birinci baskısı (Ankara 1988, XXIII+ 166 sayfa).


LA JURISPRUDENCE DE LA COUR DE CASSATION EN DROIT TURC SUR L’INEXECUTION DU CONTRAT D’ENTREPRISE

(1987)

Cet ouvrage est la traduction en Français de l’ouvrage No:6 intitulée «Les arrêts de la Cour de Cassation sur l’inexécution du contrat d’entreprise».

Ankara 1987, XIV + 178 pages.


LES MOTIFS D’INFIRMATION DES SENTENCES ARBITRALES EN DROIT TURC

(1986)

Cet ouvrage examine les motifs d’infirmation des jugements arbitraux dans le cadre des articles 516 à 536 du Code de Procédure Civile et donne des exemples frappants à partir des décisions de la Jurisprudence de la Cour de Cassation concernant ce sujet.

Ankara 1986, XI + 66 pages (la version turque de cet ouvrage prend place dans les mélanges de l’honneur de l’Ord. Prof. Ernst HIRSCH dans les pages 771 à 812).


LES ARRÊTS DE LA COUR DE CASSATION SUR L’INEXÉCUTION DU CONTRAT D’ENTREPRISE

(1986)

Cet ouvrage a pour but de trouver une solution juste, saine et permanente afin de régler les conflits qui naissent de l’inexécution des contrats d’entreprise. Afin d’atteindre ce but, l’ouvrage contient, mis à part les explications nécessaires, les arrêts réunis par la 15-ème Chambre Civile, l’Assemblée Générale (Chambre Civile Réunies) et la Jurisprudence de la Cour de Cassation turque.

En outre, cet ouvrage est une étude systématique de tous les aspects du contrat d’entreprise et contient les interprétations doctrinales nationales et étrangères, ainsi que des exemples frappants des décisions du Tribunal Fédéral. Ankara 1986, XV + 137 pages.


CODE DES OBLIGATIONS (EN SON ETAT DU 5 SEPTEMBRE 1985)

(1985)

Cet ouvrage comporte les modifications et les articles abolis du texte original du Code des Obligations N°: 818 qui a été accepté et publié dans le Journal Officiel du 8 Mars 1926, jusqu’à sa version publiée le 5 Septembre 1985.

Ankara 1985. XIV + 140 pages.


BORÇLAR KANUNUNUN GENEL KISMINA İLİŞKİN FEDERAL MAHKEME İÇTİHATLARI

(1985)

Prof. Dr. Karl OFTINGER’den çeviri. Eserde Borçlar Kanununun Genel Kısmında yer alan hukukî müesseselerin her biri hakkında kısa bir giriş yapıldıktan sonra, Federal Mahkemenin içtihatlarına konu teşkil eden davalar ele alınmakta, bunlara ilişkin olaylar kısaca anlatıldıktan sonra, Federal Mahkemenin bu olaylara bakış açısı gösterilmekte ve bunu takiben, Federal Mahkemenin konuya ilişkin gerekçesi açıklanmak suretiyle ilgili içtihat oluşturulmaktadır. Eserin ilk baskısı Yargıtay’ın 18. yayını olarak basılmıştır.

Ankara 1985, XXIII+383 sayfa.


EXECUTION EN TURQUIE DES SENTENCES ARBITRALES ETRANGERES SELON LA LOI No: 2675

(1984)

Cet ouvrage examine dans l’ordre et dans le cadre d’un plan: la sentence arbitrale étrangère et le tribunal compétent pour rendre le jugement d’exequatur; les formes de la demande et la procédure à suivre; les conditions d’obtention de l’exequatur et les motifs du refus; les phases de signification et d’opposition; le jugement que le tribunal doit rendre suite à la demande d’exequatur, et enfin, le recours légal.

Cet ouvrage est séparé de la “Deuxième Semaine Juridique », qui a été organisé les 25-26 Novembre 1983 par “l’Institut de Recherche sur le Droit Bancaire et commercial”.

Ankara 1984, 70 pages.


DICTIONNAIRE DES TERMES JURIDIQUES Turc-Français

(1984)

L’ouvrage comporte 20.653 termes juridiques turcs assumant le même sens dans le droit français et suisse.

Ankara 1984, XVI + 624 pages


DICTIONNAIRE DES TERMES JURIDIQUES Français-Turc

(1981)

La première publication de cet ouvrage comporte 12.742 termes juridiques français, ainsi que leurs définitions et explications en turc.

Ankara 1981, XIVI+568 pages.


Français